top of page

Les taux fixe pour crédits immobiliers ont baissé légèrement

LUXEMBOURG - La Banque centrale du Luxembourg a publié vendredi un aperçu de l'évolution des taux d'intérêt en juin. Alors que les taux variables sont en légère hausse, les taux fixes sont légèrement en baisse.

Même si elle n'est pas importante, la baisse tant attendue des taux d'intérêt se dessine : Les taux d'intérêt fixes pour les crédits immobiliers ont baissé de 0,6 points entre mai et juin et se sont établis à 3,79% en juin, selon les données publiées ce vendredi par la Banque centrale luxembourgeoise (BCL). Les nouveaux crédits accordés aux ménages ont donc augmenté de 10 millions d'euros en comparaison mensuelle pour atteindre 286 millions d'euros.

Les taux d'intérêt fixes pour les crédits d'une durée supérieure à dix ans ont même baissé de 0,07 points, passant de 3,8 % à 3,73 %. En comparaison annuelle, la situation est toutefois moins réjouissante : En juin 2023, les taux d'intérêt fixes étaient supérieurs de 1,53 point de pourcentage à ceux de juin 2022, tandis que le total des crédits octroyés a diminué de 96 millions par rapport à l'année précédente.

Les crédits à la consommation d'une durée de un à cinq ans ont baissé de 0,04 points entre mai et juin pour atteindre 4,81%, alors qu'ils ont augmenté de 1,86 points en glissement annuel.


Le marché immobilier dans la tourmente

En revanche, les taux d'intérêt variables ont augmenté - bien que plus lentement que les mois précédents - de 0,4 % pour atteindre 4,42 % en juin. En mai, ils se situaient donc à 4,38 %. Le montant des nouveaux crédits à taux variable s'est quelque peu redressé et s'élevait à 221 millions d'euros en juin, soit cinq millions de plus qu'en mai. Avec une augmentation de 3,08 %, les taux d'intérêt variables ont explosé en comparaison annuelle et ont entraîné une baisse des nouveaux crédits de 116 millions d'euros.

Les taux d'intérêt des crédits immobiliers sont surveillés de près depuis des mois, car ils jouent un rôle important dans la crise du marché immobilier luxembourgeois, qui pèse lourdement sur le secteur de la construction. Une conséquence logique, puisque l'évolution du marché des taux d'intérêt a empêché de nombreux ménages d'acquérir un logement.



source: Jérôme Wiss L'essentiel 18.8.2023


Kommentare


REALISONS VOTRE PROJET AU MEILLEUR TAUX !
bottom of page